Offres d'emploi

Chef(fe) de projet Agriculture urbaine et alimentation durable

La Communauté d'agglomération Val Parisis, 280 000 habitants, 15 communes, dans le Val d'Oise, est une collectivité en fort développement.

Née en 2016 de la fusion de deux agglomérations, elle est désormais la plus grande du Val d'Oise.

Forte de son cadre de vie et de son attractivité, elle se dote d'un projet de territoire ambitieux pour les 10 prochaines années.

Informations complémentaires

Référence :  2024-01-11-00076
Direction :  Attractivité du territoire
Mieux nous connaître :  https://valparisis.fr/marque-employeur
Horaire :  Du lundi au vendredi midi (4.5 jours)
Temps de Travail :  Temps plein
Date de publication : 

Description

Sous la responsabilité de la directrice de la transition écologique, le (la) chef(fe) de projet  met en œuvre les orientations du pôle agricole de proximité sur les communes de Taverny, Bessancourt et le Plessis-Bouchard dans le cadre d’un partenariat avec la Communauté d’agglomération Valparisis. Il (elle) conduit des actions à l’échelle de l’agglomération pour favoriser l’alimentation durable dans une logique d’économie circulaire.      

Missions

   V O S    M I S S I O N S

Volet agricole :

  • Mettre en œuvre les orientations du pôle agricole de proximité en cours de consolidation, dans un cadre mutualisé
  • Gérer les partenariats avec la chambre d’agriculture de région Ile-de-France, la SAFER et autres partenaires, en vue de mettre en place une Zone agricole protégée et d’assurer une mutation des cultures vers des pratiques raisonnées et bio, en circuits courts 
  • Recenser les problématiques foncières, proposer et mettre en œuvre les politiques correspondantes 
  • Elaborer et mettre en œuvre des dispositifs techniques et financiers d’accompagnement aux changements de pratiques pour les agriculteurs concernés 
  • Organiser la concertation avec les agriculteurs du territoire.

 

Volet économie circulaire :

  • Participer à l’élaboration de la feuille de route économie circulaire, en particulier sur l’alimentation, dans le cadre du contrat d’objectif territorial avec l’ADEME
  • Suivre l’étude portant sur une installation de micro-méthanisation sur le territoire et contribuer à la valorisation agricole puis éventuellement énergétique de la biomasse (biodéchets, déchets verts…) en créant un exutoire de proximité.

 

Volet alimentation :

  • Elaboration et pilotage d’un projet local mutualisé de restauration scolaire intégrant des produits agricoles issus de différents circuits courts, évaluation de celui-ci, extension éventuelle à d’autres communes et/ou à d’autres consommateurs (restaurants locaux…).

 

Missions communes :

  • Gestion administrative et budgétaire, rédaction de notes et délibérations, suivi des marchés
  • Participation à l’élaboration d’outils de communication et de promotion des actions
  • Constitution des dossiers de demande de subvention, de mécénat et de devis, suivi des conventions de partenariat et relais auprès des partenaires,
  • Préparation et suivi des comités de pilotage et autres réunions partenariales
  • Organisation d’évènements.
  • Participation aux dossiers transverses portés par la direction

Profil

V O T R E     P R O F I L

  • Master II dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation, ou équivalent
  • Expérience sur un poste similaire,
  • Expérience indispensable dans le domaine de l’organisation des politiques publiques en matière d’agriculture et d’alimentation
  • Autonomie dans l’organisation du travail,
  • Réactivité,
  • Sens de l’anticipation et de la priorisation, intelligence des situations
  • Aisance relationnelle, en particulier avec les élus, 
  • Sens de l’écoute Capacité à travailler en équipe et à parvenir à des compromis ambitieux,
  • Capacité à animer des réunions et rendre compte.

Informations complémentaires

Poste à temps complet (37h30) basé à Beauchamp

Du lundi au vendredi midi (4.5 jours)

Cadre d’emploi des Ingénieurs ou des attachés territoriaux (catégorie A)

  • Avantages sociaux : CNAS, Amicale du personnel,
  • Carte déjeuner
  • Participation de l’employeur à mutuelles et prévoyances